Bio, raisonné ou local ?

Aujourd’hui manger sain et le plus naturel possible devient au centre des considérations. Pourtant difficile de savoir ce qui est le mieux. Certains parie sur le bio, d’autres sur les produits locaux et une autre partie de la population se croit exclu du débat car se serait trop cher de manger sain. Mais qu’en est-il vraiment ? Personnellement j’ai fait ce cheminement vers le plus « naturel » il y a maintenant 3 ans quand je me suis éloigné de la maison familiale pour mes études (maison que j’ai converti depuis). Je vais essayé de vous expliquer ce qu’il faut vraiment savoir sur ce que l’on nous vend et ce qu’on essaye de nous faire manger.

L’agriculture biologique semble être LA solution la plus saine. C’est le cas des produits français. De manière générale je vous conseil de regarder la provenance de ce que vous achetez. Ce n’est pas une question de chauvinisme ou de pur patriotisme. Si l’Union européenne a fait de bonnes choses sa réglementation n’est pas la même partout, ce qui fait que le bio sous label européen (le seul valable maintenant) cache la réalité. Non, acheté bio n’est pas la garantie d’une alimentation complètement dénué de produits chimiques. Le meilleur exemple reste le vin. L’UE impose l’utilisation de certains produits sous couvert de préservation sanitaire, et ceux même en agriculture biologique.

purple-grapes-553463_1920

Il en est de même pour beaucoup d’autre agriculture et des produits interdits en production biologique ne le sont pas en Espagne ou dans les pays de l’Est. Fasse à cette vérité, j’ai réfléchi à pourquoi je voulait réorienté ma façon de consommer. Mon envie principale était pour la planète, je voulais réduire mon impact au maximum même si ma santé était une autre raison.

Du coup j’ai cherché des solutions plus viables que le bio. Finalement en commençant par supprimé tous les produits venant de trop loin (je ne me déciderais jamais à arrêter le chocolat) je faisais déjà de grosses économies mais je limitais aussi mon impact. Mais on revient vite au problème des légumes. Les solutions alternatives sont l’agriculture raisonnée et les diverses solutions locales comme les AMAP.

Il faudrait donc misé sur la qualité française avant tout. Pour tout produits que j’achète je vérifie que sa production se trouve en France ainsi que ses principaux ingrédient. Une fois cela vérifié j’essaye au minimum que se soit de l’agriculture raisonnée, si je peux biologique. Ces un moyen comme un autre de s’assurer de ne pas consommé des produits qu’on essaye d’éviter.

Les productions locales vous assurent des légumes de saisons, vous avez contact avec la personne qui produit et vous pouvez voir l’exploitation.

Tout est histoire de choix et c’est vrai qu’il y a différent niveau dans ces modes d’alimentation. Le meilleur moyen de se garantir une production saine reste de le faire soi-même mais il faut du terrain et du temps. Les connaissances s’acquiert et les produits peuvent se transformer pour être conservé.

Alors quel serait votre choix ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s