Les forêts ont-elles besoins des Hommes ?

Depuis bien longtemps, il est ancré dans la pensée collective qu’une forêt doit être gérée pour être en bonne santé, pour être « utile ». Cette idée étrange vient peut-être du fait que  les forêts ont été exploitées très tôt dans notre histoire pour son bois, et parcouru pour son gibier. Pourtant cette idée est peut-être erronée. S’il l’Homme a un défaut c’est bien souvent qu’il ne regarde pas beaucoup plus que ce qu’il connaît ! On nous parle beaucoup de déforestation mais jamais de gestion forestière. Je vais essayer d’éclaircir un peu cette question.

Les forêts vierges ne sont plus très nombreuses et le terme un peu désuet. Il suffit de regarder les deux grands exemples : la forêt amazonienne qui connais une déforestation monumentale, et Bornéo qui c’est presque transformée en champs entier de palmier. Ces forêts, avant luxuriante, sont le pâle reflet d’un passé riche en diversité ! Elles n’avaient, jusque là, jamais été gérées par l’Homme et pourtant elles sont connues pour être les plus belles forêts du monde et nombreux de nos médicaments ont été extrait des plantes qu’elles abritent. En France mais plus largement en Europe (le continent), les forêt était très vaste jusqu’à l’arrivée des romains. Les 10 millions de celtes qui vivaient là voyait la forêt comme une ressource sacrée. Leur consommation était très faible, mais à la conquête de la Gaule par César les forêts furent surexploitées pour fournir du bois à la marine romaine principalement mais aussi supprimées pour augmenter le nombre de terres cultivables. A partir du 4ème siècle les grandes invasions permirent un recul de l’agriculture et un retour des forêts. Mais au 10ème siècle avec l’augmentation des techniques agricoles et des besoins la forêts sera de nouveau grignoter.

2123505.jpg

Fasse à cette réduction drastique l’agriculture va beaucoup avancée faisant reculé encore plus nos forêts jusqu’à ce que la pénurie guette. C’est pourquoi Philippe VI de Valois promulgue le premier code forestier en 1346. Mais les besoins pour la machine marchande et de guerre sont malheureusement nombreux dans les siècles qui suivront, à tel point qu’au début du 18ème siècle la forêt française ne représente plus que 16% du territoire. Le constat est dramatique mais il n’existe jusque là pas vraiment de gestion forestière à proprement parlé, le code forestier limite les coupes mais les arbres sont choisis en fonction de leur utilité et non des besoins de la forêt. L’École royale forestière est créée à Nancy en 1824, et un nouveau code forestier est promulgué en 1827 pour essayer de palier à cela. Grâce à ces nouvelles méthodes de contrôle la forêts augmentera en France jusqu’à aujourd’hui.

2123501

Mais pour autant est ce que l’on peut dire que les forêts étaient en bonne santé ? L’Homme a t’il bien fait de les gérer ou a-t-il fait plus de mal qu’autre chose ?

La réponse est simple jusqu’à encore récemment la technique la plus répandue en gestion forestière (et c’est encore le cas dans beaucoup de pays) était la coupe à blanc. Vous ne voyez pas ce que c’est ? et bien regardez par vous même :

deforestation-351474_1920

Les forêts françaises étaient rasée sur une parcelle délimitée puis replanter avec des essences choisi pour leur productivité. Ainsi la forêt de fontainebleau est remplie de pin pour la simple et bonne raison qu’ils y ont été introduit. Ainsi l’on se retrouve avec des arbres du même âge regroupés en un même lieu supprimant de ce fait tout les arbres morts, le bois mort au sol et la faune qui va avec. Je ne vous parle pas non plus des dégâts occasionné  sur le sol et sa faune, ou encore sur la biodiversité de la forêt.

Pendant la dernière décennie la gestion forestière a beaucoup évolué. Il faut savoir que l’ONF, même s’il est en partie financé par l’Etat, a besoin de la vente du bois pour compléter ses revenus. La productivité des forêts est donc un objectif très important pour cette institution. Pour autant, voyant la diversité des forêts baissées des îlots de sénescence ont été mis en place. C’est le début d’une gestion de la forêt et surtout d’une vision complètement différente. Le principe de l’îlot est de laisser une ou plusieurs parties de la forêts sans exploitation, sans nettoyage ou tout autre intervention humaine. Cette partie vieillie donc naturellement avec des branches par terre, des troncs morts laissés sur pied et des arbres de toutes tailles et de toutes variétés.

fungus-1653861_1920

Cette technique permet d’augmenter la biodiversité de la forêt, d’améliorer la santé des boisements et sert de refuge à la faune sauvage. En parallèle les parcelles sont pour beaucoup, passées d’une gestion en futaie jardinée qui donnait des boisements assez réguliers et de même âge, comme sur la photo ci-dessous, à une gestion en futaie irrégulière. Celle-ci donnant des boisements répartis de manière plus aléatoire et plus variée dans les âges, la taille et parfois les essences, elles sont beaucoup plus favorable à une gestion durable de la forêt.

woods-1072819_1920

Finalement après plusieurs siècles d’observations, de changement de méthode d’exploitation caché derrière le terme de « gestion », il est facile de maintenant reconnaître qu’une forêt n’est jamais en meilleure santé que sans l’intervention de l’Homme.

Elles sont dans ce cas-là un peu en vrac, les arbres luttent pour grandir puis vieillissent et meurt sur pied offrant le gîte et le couvert à de nombreux insectes et oiseaux. Alors oui un Homme aurait du mal à se frayer un chemin, oui ce ne serait pas ordonné et beau comme on a l’habitude de voir les forêts. Mais elles se porteraient très bien sans nous. Les forêts ont besoin de gestion car, nous avons besoin d’elle, ne retournons pas le problème.

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Les forêts ont-elles besoins des Hommes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s